Lucie Calschi (Master 2009) lance Hudson Mind : une agence digital à New-York

Après des expériences en France, en Inde, en Suisse et aux Etats-Unis, Lucie Calschi (Master 2009) s’est entouré de deux autres spécialistes du digital pour créer l’agence Hudson Mind à New-York. Une agence qui pourrait bien intéresser les nombreux entrepreneurs Edhec aux Etats-Unis…

EDHEC Alumni : Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots comment est né Hudson Mind? 

LC : L’équipe d’Hudson Mind est composé de 3 experts : Lucie Calschi(Master 2009), l’insider des leaders du web, Jean Douchet, un serial entrepreneur et Ram Peri, un spécialiste de l’IT et des Big Data.
Tous trois résidents du New Jersey, sur la rive gauche de la Hudson River – Jersey City est le nouveau Brooklyn 😉 – c’est au coeur de Lower Manhattan, que nous nous sommes rencontrés. Nous avons tout de suite partagé une vision commune de “la tech”. Après avoir travaillé ensemble 6 mois, l’association s’est faite naturellement et nous avons créé Hudson Mind LLC en mars 2015, une agence New Yorkaise à taille humaine résolument tournée vers l’expérience utilisateur et la mesure de la performance web en temps réel. Forts de 15 ans d’expérience IT et numérique en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, nous avons acquis une solide expertise auprès de clients internationaux. Mais c’est notre compréhension de l’environnement des affaires et technologique New Yorkais qui nous permet d’accompagner aujourd’hui les entrepreneurs français dans leur conquête de la côte Est aux Etats-Unis.

Quel premier bilan tirez-vous de cette aventure entrepreneuriale ?
Hudson Mind

LC  : Je n’en suis encore qu’aux débuts. Le message que je souhaiterais adresser aux Edhec qui ont envie de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale mais n’osent pas serait le suivant : l’idée importe peu, nul besoin d’inventer la poudre – on peut même copier un modèle existant qui fonctionne bien. La qualité et la vitesse d’exécution, en revanche, sont la clé du succès.
Travaillant au sein d’un éco-sytème d’entrepreneurs français à New York, j’ai vu bien des modèles économiques évoluer en cours de route. Celui d’Hudson Mind a également connu des ajustements. D’où l’importance de lancer vite, tester le marché et s’adapter ou mourir… pour rebondir. Il ne faut donc pas être trop perfectionniste, au risque de perdre des opportunités. Le marché n’attend pas ! Issue d’un background “corporate”, je pourrais encore travailler à l’incorporation de l’entreprise aujourd’hui si mon partner, serial entrepreneur, ne m’avait pas fait comprendre l’urgence d’avancer vite en tant qu’entrepreneur.
Premier bilan : Move fast. Fail… a lot. And sooner or later, you will succeed. Or at least you will learn a lot

Avez-vous pu profiter à un moment ou un autre du réseau des diplômés de l’EDHEC ?

LC  : J’en profite depuis le début car le réseau est très réactif partout dans le monde : si les mises en relation n’ont jamais débouché sur une embauche, les conseils de mes aînés ont toujours été d’une aide précieuse et m’ont aidé à construire mon parcours professionnel ces 7 dernières années.

Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes entrepreneurs ?

LC  : A quoi mesure-t-on la valeur d’une idée ou d’un projet ? Aux hommes qui oeuvrent derrière à la bonne exécution. Les investisseurs américains l’ont bien compris et proposent même aux équipes, aujourd’hui, de postuler sans projet. Un conseil : entourez vous des bons partenaires dans la construction de votre projet et privilégiez l’association de profils complémentaires !

Quelles sont les prochaines étapes pour Hudson Mind ?

LC  : Nous croyons aux vertus d’une croissance organique régulière et contrôlée pour l’agence. Et privilégions dans notre politique de recrutement la constitutions d’une petite équipe hautement qualifiée plutôt qu’une “armée de stagiaires” et un turnover élevé.
La liberté de faire évoluer l’agence en accord avec nos valeurs et de sélectionner les projets dans lesquels nous nous engageons sans avoir à rendre de comptes aux investisseurs est aussi un élément appréciable. L’avenir dira si nous avons raison ou tort. Travel addicts et apatrides depuis plusieurs années, nous commençons également à nouer des partenariats clés avec des centres de production IT en France, en Europe de l’Est, en Tunisie et en Inde car nous avons à coeur de trouver les talents de demain au sein d’un pool de ressources mondial et de confronter les compétences techniques des différents marchés.

Avez-vous des attentes vis à vis de la communauté des diplômés de l’EDHEC ?
LC  : Tout soutien est le bienvenu : 1 Like, 1 Share, 1 Lead… Parce que les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Contact
Site : www.hudsonmind.com
Facebook
Google+
LinkedIn