EDHEC Entrepreneur de l’année

Le Prix de l’Entrepreneur EDHEC de l’Année récompense un dirigeant pour son parcours exceptionnel et pour la performance de son entreprise. Ce prix distingue un(e) diplômé(e) entrepreneur ou repreneur qui s’est décidé à faire le saut vers l’inconnu et a contribué par goût du risque et de l’aventure à forger l’image de l’EDHEC comme créateur de talents.
A la tête de son entreprise depuis au moins 2 ans, son audace et son sens de l’innovation sont la marque de sa différence dans son secteur, sa région, son pays ou dans la vision de son métier.

Les critères de sélection tiennent compte par ordre de priorité de :

> la  réelle performance sur son marché : croissance (du chiffre d’affaires, malgré la crise…….)
> l’originalité et l’innovation (procédé, pas de produit concurrent sur le marché…)
> la création d’emplois
> l’espoir (potentiel et vision internationale)
> la contribution au rayonnement de l’EDHEC (fait savoir qu’il est EDHEC)

Vous connaissez une entrepreneur susceptible de remporter le prochain prix de l’Entrepreneur EDHEC de l’année ?
Remontez vos propositions en écrivant à Christelle Caucheteux en indiquant :
> Prénom Nom, programme, promo du/des nominés
> Arguments qui justifient cette nomination


batrice_de_montille_edhec_rendez_vous_prix_entrepreneur_2014_01Béatrice de Montille (GE 1999), fondatrice de Mercimaman est la nouvelle EDHEC Entrepreneur 2014

Basée à Londres, Béatrice de Montille a fondé Merci Maman en 2007. Elle a imaginé une série de cadeaux personnalisables à souhait pour femmes, hommes et enfants. Sur un bijou Merci Maman, on peut écrire toutes sortes de messages: vœux de naissance ou d’anniversaire, message personnel, mots doux, etc… Tout se raconte selon la philosophie sentimentale de Merci Maman.
Au cours des 12 derniers mois, son activité a plus que triplé, portée notamment par une grande campagne RP après que Kate Middleton ait porté l’un de ses pendentifs. Plus récemment, elle a gagné le concours « Great Retail Revival » qui lui permet d’avoir une concession pendant 15 jours en mai dans le magasin House of Fraser sur la mythique Oxford Street de Londres. Elle travaille aussi avec son équipe de 10 personnes sur le développement de Merci Maman en France à la suite du reportage d’Envoyé Spécial diffusé le 1er mai et traitant de la success story Merci Maman.

www.mercimamanboutique.com

edhec-entrepreneur-2013_400A l’occasion du 23ème EDHEC Rendez-vous le 6 juin 2013, Jean-Baptiste Duquesne (GE 1994) a été nommé EDHEC Entrepreneur 2013

La réussite du site 750 grammes.com et la création du Groupe Confidentielles ont séduit la communauté des Edhec.

Tout commence en 2004 avec le lancement du site 750 grammes, devenu aujourd’hui le second site culinaire francophone avec 12 millions de visites / mois. Une application pour smartphone et  une chaîne Youtube (2 millions de vues mensuelles) plus tard, Jean-Baptiste Duquesne inaugure en 2013 un atelier de cuisine à Paris et lance en kiosque au mois de mai, « 750g, le mag’ ». Le site 750 grammes est par ailleurs lancé depuis avril aux Etats-Unis, Royaume-Uni, Brésil, Espagne et Italie.
Son ambition ?  Faire du Groupe Confidentielles un acteur incontournable du féminin en France et le numéro 1 de la cuisine sur Internet dans le monde en s’appuyant  sur un savoir-faire technologique unique sur le marché.
Jean-Baptiste est également ambassadeur du club Business et Technologie d’EDHEC Alumni.

> www.confidentielles.com

 

hborgotzEn 2012, c’est au Centorial de Paris que Hervé Borgoltz (GE 1977) a été récompensé pour le succès de son entreprise DBT.

Après une solide expérience de direction sur des métiers d’ingénieurie  dans de grands groupes (Atos …), il rachète il y a une vingtaine d’année l’entreprise DBT (la Douaisienne de Basse Tension), alors spécialisée dans les compteurs électriques. Parce que DBT a su innover il y a quinze ans, le chiffre d’affaires est passé de 3 à 11 millions en 5 ans et DBT est  devenu le leader mondial des bornes et systèmes de recharge pour véhicules électriques. 
DBT réalise 90% de son chiffre d’affaires à l’international. Prévoyant de doubler ce chiffre pour atteindre 20 millions cette année, l’entreprise voit loin et va produire et commercialiser ses stations électriques dans toute l’Europe. 
« Restez mobiles, sautez dans les avions » nous conseille-t-il. Lui-même, globe-trotteur, hyper ouvert, hyper à l’écoute, il est invité à intervenir dans les plus grandes conférences green internationales. Hervé, pionnier de la mobilité électrique, fier d’être Edhec, nous parle avec passion de l’importance des pme innovantes dans la réussite et la construction de notre futur modèle de développement.
De l’EDHEC, il a gardé le goût de l’aventure internationale, cette conviction que « c’est dehors que ça se passe », l’ouverture à la diversité et la fierté d’être précurseur.


> www.dbt.fr

rudy_842En 2011, le prix fut remis à Rudy Muti (GE 2005) pour Crèches & Malices.

Pendant ses années EDHEC, Rudy Muti a été Président de EJE, la Junior Entreprise. En 2005, il est Business Analyst chez Accenture puis Consultant en stratégie pour des fonds de Private Equity, chez NeoStrategy pendant 3 ans. En 2009, il intègre People&baby, un des leaders de la gestion privée de crèches en tant que Chef de Projet Senior.  En mai 2010, il crée Crèches et Malices avec une associée rencontrée chez People&baby. Le concept : développer et gérer un réseau de micro-crèches.
Son originalité réside dans l’approche pédagogique avec un nombre réduit d’enfants (10 maximum), en âges mélangés (de 21/2 mois à l’entrée en maternelle), avec un taux d’encadrement élevé (3 à 5 enfants maximum par professionnel) et dans un environnement sécurisé et agréable à vivre. Le réseau, constitué actuellement de 6 micro-crèches à Paris intra-muros et 1 à Lille centre, est en fort développement, avec une quinzaine d’ouvertures prévue à horizon 2012.

> www.crechesetmalices.com

grichard_256En 2010, à l’occasion de l’E-Day, c’est Guillaume Richard (GE 1996) qui remporte ce prix.

Il crée en 1999 avec deux partenaires, At Home qui fusionne un an plus tard avec Unipôles devenant ainsi O2, entreprise prestataire de services à la personne (ménage, repassage, garde d’enfants) dont il devient en 2007 Président Directeur Général du Groupe. Après des débuts difficiles, l’entreprise à laquelle il croit, prend son envol. Avec un très fort développement du groupe passant de 30 salariés en 2004 à 6000 salariés en 2010, O2 est le 7ème recruteur de France en 2010. En 14 ans, il a parcouru du chemin, mais toujours entouré et porté par l’EDHEC. Sa réussite, c’est une évidence, il la « doit à l’EDHEC ». « Mon cœur est Edhec parce que ma femme est une Edhec, parce que la majeure partie de mes amis sont des Edhec, parce que la majorité de mon comité de Direction est composée d’Edhec, parce que certains de mes actionnaires sont des Edhec, parce que beaucoup de mes conseils et partenaires sont des Edhec, parce que plusieurs de mes clients sont des Edhec. »

www.o2.fr